L'Antre de la compagnie Cendres et Acier Index du Forum L'Antre de la compagnie Cendres et Acier
Ici se retrouvent les mercenaires de la compagnie Cendres et Acier, qui guerroient actuellement en Ekarys par idéal ou goût du lucre...
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Linwen du royaume de Saathis

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Antre de la compagnie Cendres et Acier Index du Forum -> Ce que tout le monde peut reluquer -> Bureau de recrutement
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Linwen
Etranger

Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2007
Messages: 18
Royaume: Saathis
Sexe: Dame

MessagePosté le: 26/01/2007 19:56:53    Sujet du message: Linwen du royaume de Saathis Répondre en citant

Linwen n’étais pas retourné sur Ekarys depuis de longues années. Sa désastreuse aventure à la quête de la cité perdue d’Ektopis lui avait passé l’envie d’y faire un petit tour. Après un long périples sur les terres du Brennor et dans les contrées de Saathis, elle s’était enfin décidée d’y remettre à nouveau les pieds. Lorsqu’elle posa les yeux sur Ekarys, elle découvrit une cité nouvelle, plus prospère que jamais. Et plus crapuleuse aussi.

Ah !, l’odeur du vice et de l’alcool, pensa-t-elle en flânant dans les ruelles mal famées et les bas-fond de la cité.

C’est en prenant un verre dans l’une des minables auberges d’Ekarys qu’elle avait entendu parler d’un projet qui, jusque là, lui avait paru impossible. Suite à de nombreuses rumeurs, elle décida d’en savoir plus. Payant pot sur pot, tournée sur tournée, elle finit par glâner assez d’informations pour être sure d’une chose : plusieurs anciens seigneurs d’Ekarys s’étaient unis pour concrétiser le projet de reformer une guilde qu’elle croyait à jamais détruite, la Compagnie Cendres et Acier.

Quelques pintes absorbées et son passé désastreux ressassé, Linwen en vint à penser qu’intégrer la guilde serait certainement la meilleure chose à faire pour retrouver un substitut de vie. Elle en avait marre d’errer ça et là à travers les continents, en quête de rêves irréalisables.

Elle se décida finalement à pousser la porte du bureau de recrutement.

Quatre personnages occupaient le mince espace que composait la petite salle mal éclairée qu’on osait appeler "bureau de recrutement". Le seul bureau était peut-être celui sur lequel un jeune homme à peine pubère munit d'un couteau de poche gravait les lettres AYMA…, grattant avec un air appliqué la surface de bois lustré. Une sorte d’humanoïde aux dents de couteau faisait une patience, son visage exprimant un concentration extrême. Deux autres personnages, dont elle n’apercevait que les dos, jetaient des boulettes de mie de pain dans un panier en osier.

Linwen resta plantée quelques instant, espérant qu’on remarquerait sa présence. Au bout de quelques instants, elle se racla bruyamment la gorge pour attirer l’attention. Son geste fit déraper le bras armé du jeune garçon et sursauter le joueur de carte, cartes qui s’éparpillèrent autour de lui avant de voltiger et de s’écraser sur le sol en petits tas éparses.


- C’est bien ici le bureau du recrutement pour la Compagnie Cendres et Acier ?

Les deux énergumènes la regardèrent un moment sans rien dire. Finalement, le garçon prit la parole en balbutiant.

- Ah ! Euh ! Oui… en effet, c’est bien ici.

Il se redressa et bomba le torse en arborant un air fier. L’autre grommela quelque chose qu’elle soupçonna ne pas lui être très favorable et se mit à quatre pattes pour ramasser ses cartes éparpillées par terre.

- J’ai entendu dire que vous reformiez la guilde, et ça m’intéresse franchement.


Un bruit sec lui coupa la parole. L’humanoïde venait de se cogner la tête contre le bureau dans une tentative pour se relever. Le regard lourd de haine qu’il lui lança ne la rassura guère.

- Vous êtes intéressée, répéta le jeune homme en joignant deux mains sur son torse à la manière d’un juge instructeur.
Il lança un regard entendu à son compagnon, lequel lui renvoya, à la manière d’un conspirateur.

- Et qu’est-ce qui vous fait penser que nous pourrions vous intégrer dans la guilde ?

Question piège. Linwen sentit une goutte perler sur son front. Elle décida de miser le tout pour le tout, elle n’avait rien à perdre. Elle prit son air le plus sulfureux, resserra ses bras autour de sa taille de guêpe, mettant en valeur ses atouts les moins négligeables, et prit appui de ses deux mains sur le bord du bureau avant de lancer au garçon un regard sensuel.

- Je me nomme Linwen, dame du royaume de Saathis. Fut un temps où j’étais prêtresse d’Himla. Je suis instruite, je sais manier le verbe autant que l’épée. J’ai entendu dire que vous n’aviez pas de héraut pour chanter vos louanges. Je pourrais faire de vous des légendes vivantes. Je sais captiver un auditoire, je pourrais conter vos gloires et répandre vos triomphes à travers les continents et les âges. La guilde retrouverait renommée qui lui est due, tout le monde connaîtra la Compagnie Cendres et Acier ainsi que les membres qui en font partie. Tout le monde murmurera vos noms avec respect et craintes, les enfants vous adoreront, les hommes vous admireront, et les femmes vous désireront. Ce sera alors l’apothéose, vous serez de véritables héros, des mythes encore plus célèbres qu’Achille ou Ulysse, la compagnie rayonnera sur le monde entier et recouvrira son prestige d’antan. Peut-être même deviendra-t-elle enfin la plus grandiose et la plus puissante de toutes…

Linwen reprit langoureusement son souffla à al fin de sa tirade. Manifestement, le jeune garçon n’avait rien perdu du spectacle. Ses yeux grands ouverts lorgnaient sur son décolleté plongeant.

- Pour ce qui est de captiver un auditoire, je comprends tout à fait, souffla-t-il les joues rouges.

Linwen se redressa et ramena sa camisole blanche sur sa poitrine. Elle avait observé le second personnage, qui n’avait pas esquissé un geste ni rien laissé exprimer de son sentiment sur la question.

- Grubs.

A ce son, Linwen haussa un sourcil. Elle se détourna vers les deux personnes qui n’avaient pas daigné s'interesser à elle depuis le début de son entretien. Elle découvrit avec stupeur deux de ses anciens compagnons d’aventure.

- Bernard !

Tout en hurlant son nom, la jeune femme se jeta dans les bras de l’ogre, qui la laissa faire avec contentement. Ses mains s’égaraient sur ses fesses lorsqu’elle s’écarta de lui. La jeune femme toisa l’homme assis aux côtés de Bernard avec dédain.

- Kraël.

- Linwen.

- Ca fait longtemps.

- Un bail… On s’embrasse ?

- …

- On se fait une petite bise quand même?

- …

- On se sert la main alors?

-

- …on se dit bonjour ?

Linwen lui mit un magistral coup de pied dans l’entrejambe, et l’amateur de chèvre bascula en arrière dans son siège, le visage pivoine. S’il avait oublié la cité perdue, Linwen elle se souvenait parfaitement du désastre de la quête d’Ektopis.

- Ca fait du bien de te revoir, lâcha-t-elle en rejetant une mèche brune derrière son épaule.

Elle se retourna vers les deux autres et les regarda d’un air déterminé.

- Alors, vous en dites quoi ?
_________________
"Dans ses yeux brillait une lueur furieuse de haine et de violence" - Mémoires du Brennor

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 26/01/2007 19:56:53    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Aymar
Cendres
Cendres

Hors ligne

Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 352
Royaume: Laemyr
Sexe: Seigneur

MessagePosté le: 26/01/2007 20:38:33    Sujet du message: Linwen du royaume de Saathis Répondre en citant

Pour sûr, elle sait parler avec éloquence, se disait Aymar après ce brillant discours, et elle ne manque pas ... d'arguments ... (l'image du décolleté de Linwen lui traversa alors l'esprit), mais par contre ... qu'est-ce qu'elle pue l'alcool !
L'haleine de la dame de Saathis après sa tournée quotidienne des bouges de la ville venait de lui apparaître dans toute son atrocité.

Puis elle n'a pas que des qualités : elle est une ancienne prêtresse d'une idôle (qui était inconnu au jeune fidèle de Mystra et dont il se souciait d'ailleurs comme d'une guigne), semble avoir une vertu bien relative (les errances des mains de Bernard ne l'avait visiblement pas rébuté), et elle paraît être enclin à user de brusquerie (Kraël était alors plié en deux et gémissait lamentablement)

Un avantage toutefois, elle ne semble pas trop apprécier Kraël (celui-ci mettait le prude Aymar mal à l'aise ... allez savoir pourquoi...) et puis ... (Aymar s'empourpra de nouveau en se remémorant la vue de la jeune femme)

Il quitta là ses nobles réflexions, pour lancer d'une voix qui se voulait la plus assurée possible

-Pour ma part, si on lui interdit la consommation d'alcool chez Bernard (celui ci fera exception à sa rêgle : pour elle, ce sera thé et petits biscuits) et aux Folie Bergères, et en tout autre lieu de notre quartier général, je ne m'oppose pas à son acceptation dans la Compagnie.
_________________
Aymar de Laemyr,
Cendres de la Compagnie

"Aux âmes bien nées, la valeur n'attend pas le nombre des années"


Dernière édition par Aymar le 27/01/2007 11:08:07; édité 3 fois
Revenir en haut
Kraël
Capitaine
Capitaine

Hors ligne

Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 522
Royaume: Brennor
Sexe: Enorme

MessagePosté le: 26/01/2007 20:49:20    Sujet du message: Linwen du royaume de Saathis Répondre en citant

Kraël était encore au sol, gémissant. La grognasse était de retour, et toujours la même ! Même pas un ptit bisou ! Raah quelle rapia ! Même les chêvres le respectaient plus qu'elle. Il se releva alors difficilement et boita jusqu'au bureau où il prit place sur une chaise en bois.

- Mes amis, je m'oppose farouchement à...

Bernard lui donna une claque derrière le crâne. La tête de Kraël alla percuter le bureau de bois, et ne bougea plus. Mais ses bras bougeait encore : ils avaient saisis les bords du bureau et exerçaient une pression. Lorsqu'il réussi à désencastrer ses dents du bois, il lança à Bernard un regard interrogateur.

- Grubs, répondit ce dernier, inflexible.

- Bon... eh bien puisque je n'ai pas le choix... soupira Kraël en recrachant quelques échardes. C'est bon pour moi Lin', reste plus que l'avis de Joseph, dit-il en décocha un regard à la liche amnésique.

Avec un peu de chance, pensa-t-il, la chose malsaine va lui sauter dessus et la dévorer.
Mais cette dernière possibilité restait improbable.
_________________
Kraël, éternelle crapule du Brennor
Capitaine de la Compagnie Cendres et Acier (ouah ça pète ^^)
Ralcooleur de la Compagnie
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Arinthor Tarandur
Troufion
Troufion

Hors ligne

Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 138
Royaume: Tarandur
Sexe: Seigneur

MessagePosté le: 27/01/2007 00:16:25    Sujet du message: Linwen du royaume de Saathis Répondre en citant

Le dernier personnage se retourna brusquement alors que Kraël l'interpellait, et bien que son visage était caché dans l'ombre de sa capuche, on devinait qu'il réfléchissait violemment tout en dévisageant le capitaine de la Compagnie d'un oeil avide. Sa main se contractait nerveusemment au niveau de son plexus.

"Joseph? Hum... non, je le saurais. Je le saurais forcémment si c'était ça. Mais alors pourquoi. Hum..."

Le difforme petit être qui se tenait sur son épaule se pencha à ce moment vert les vestiges d'oreilles de la liche, y mumurant quelques paroles auquelles sont maître répondu par d'obscurs marmonements. Après quelques instant d'intense cogitation, l'être retourna à son fauteuil, laissant ces quelques mots passer par dessus son épaule:

"Du moment que ça ne traîne pas dans mes jambes..."
_________________
Liche amnésique de Tarandur.
Acier de la compagnie.
Lunatique, inconscient et destructeur.
Revenir en haut
Tulkas
Etranger

Hors ligne

Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 10
Royaume: Arûn Agän
Sexe: Seigneur

MessagePosté le: 27/01/2007 16:48:02    Sujet du message: Linwen du royaume de Saathis Répondre en citant

Soudain la porte s'arracha de ses gonds et un magnfique homme pénétra dans la piece en chantant: I would be your man... you would be my geeeeeurl... yeaaaaaaah... Il s'arreta net en apperçevant les regards braqués sur lui... Merde... J'me suis trompé de porte!... Encore! snif. Alors qu'il commençait a refermer la dite porte il s'arreta soudain et passa la tete dans l'encadrement : Hey bah j'vois qu'on prend du bon temps les gars! Accusa Tulkas le regard fixé sur les fesses de Linwen. J'croyais qu'on c'etait mis d'accord pour ne pas faire venir de catin au boulot! Ah aha hah.. kof kof. Les petits yeux déments du Pretre arriverent finalement jusqu'a hauteur du visage de la demoiselle. Hum...
Hey Mais! ... Krael... Cette nana ressemble vachement au tableau qui accroché dans la Taverne de Bernard... Hum... Je comprend tout! ... Vous avez visité toutes les maisons de plaisir d'Ekarys pour trouver une catin qui ressemble a... heu... comment déja? Linwd... Gwin... Gwindolene?...
Se regard se posa finalement sur un autre seigneur...
- Aymar... toujours pas décidé a abandonner tes croyances païennes... ?! Laisse Kahlad t'ouvrir son coeur... Laisse moi purger les démons impures qui t'habite...
_________________
L'hérésie nait de l'inaction.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Aymar
Cendres
Cendres

Hors ligne

Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 352
Royaume: Laemyr
Sexe: Seigneur

MessagePosté le: 02/02/2007 13:56:18    Sujet du message: Linwen du royaume de Saathis Répondre en citant

Tulkas ... Aymar comprenait difficilement ce que ce "prêtre" aviné faisait dans la Compagnie : Idôlatre, ivrogne ... même à jeun limité intellectuellement, arrogant, vulgaire, chantant faux (Aymar venait de le constater empiriquement) ... autant de caractéristiques qui faisait de ce fidèle de "Kahlas" un bien mauvais compagnon.
Enfin ... quand il avait questionné Kraël à ce sujet, ce dernier lui avait répondu :


-Certes, Tulkas est un imbécile aviné, mais il a une qualité très utile dans l'métier ... il frappe fort.

Et Aymar s'était rangé à la justesse de cet argument. Toutefois, moins il voyait cette encombrante recrue, mieux il se portait, aussi ne fut-il que moyennement satisfait de le voir l'apostropher ainsi.

-Le jour n'est pas prêt d'arriver où j'abandonnerai la seule vrai foi, et l'unique fidèle de Kalhad que je connaisse ne me laisse rien présager de bon quant à cet hérésie. Lui rétorqua t'il sèchement.

Et le temps que son interlocuteur prenne conscience que c'était une insulte (comptez une bonne dizaine de minutes...), Aymar avait déjà quitté la salle, loin du bulbe rachidien atrophié du prêtre de Kalhad.

_________________
Aymar de Laemyr,
Cendres de la Compagnie

"Aux âmes bien nées, la valeur n'attend pas le nombre des années"
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 18/08/2018 01:16:54    Sujet du message: Linwen du royaume de Saathis

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Antre de la compagnie Cendres et Acier Index du Forum -> Ce que tout le monde peut reluquer -> Bureau de recrutement Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.